Qui sommes-nous ?

Soins à domicile Code Violet est une équipe de professionnels de la santé comprenant : infirmiers et infirmières, infirmiers et infirmières auxiliaires, préposés aux bénéficiaires, auxiliaires familiales et sociales, physiothérapeutes, ergothérapeutes, préposés à l’entretien ménager et aides alimentaires.

Nos services sont dirigés et supervisés par un infirmier comptant plus de dix années d’expérience dans le domaine.

Soins à domicile Code Violet :
qualité, sécurité, efficacité!

Soins et services

  • Soins infirmiers

    Même si votre état de santé est plus sérieux, pourquoi rester à l’hôpital? Dans le confort de votre foyer, avec votre famille et vos souvenirs, l'équipe de Soins à domicile Code Violet  peut vous prodiguer les soins suivants : perfusions, pansements, prise de tension, soins pour stomie, soins pré et postopératoires, soins respiratoires et plus encore.

  • Hygiène et confort

    Souvent, quelques soins de base et d’aide à la vie quotidienne peuvent vous permettre de conserver votre autonomie à domicile.  Nous pouvons vous aider ou faire pour vous : soins d’hygiène personnelle, aide à la préparation des repas, aide au coucher et au lever, accompagnements dans vos déplacements, aide domestique légère et activités sociales.

    Nous pouvons aussi veiller sur vous pendant votre sommeil.

  • Répit

    Vous prenez soin d’un membre de votre famille depuis un certain temps et vous avez besoin d’un moment pour vous? Que ce soit pour un après-midi ou quelques jours, vous pourrez quitter l’esprit tranquille pendant que l’équipe de Code Violet s’occupera de l’être cher à domicile.

  • Soins de fin de vie

    Ce moment de la vie ne doit pas obligatoirement se dérouler en institution.  Soins à domicile Code Violet peut vous aider à vivre ce moment dans la dignité, dans votre havre de paix, avec vos souvenirs et entouré des personnes qui vous sont chères, le tout en collaboration étroite avec votre médecin.

  • Conseil pour la vie à domicile

    PERSONNES ÂGÉES / CONSEILS POUR AMÉLIORER LE QUOTIDIEN DE LA PERSONNE ÂGÉE / SÉCURISER LE LOGEMENT DES PERSONNES ÂGÉES

    Si les personnes âgées souhaitent rester au maximum dans leur habitation, il est impératif de sécuriser leur habitation. De ce fait, elles conserveront une plus grande autonomie. Ainsi, il est primordial d’aménager le logement de manière à compenser les handicaps liés à l’âge tels que la baisse de la vue, de l’ouïe ou la diminution des capacités physiques. Des installations d’équipement sont aussi à prévoir.

    ÉTAT DES LIEUX EN QUELQUES CHIFFRES

    Tous les ans, une personne âgée de plus de 65 ans sur trois subit un accident qui peut soit être mortel ou soit provoquer une invalidité. Les ¾ des plus de 60 ans continuent encore de vivre à leur domicile alors qu’ils souffrent de déficience. Ainsi, pour les gestes de la vie quotidienne, comme lacer ses chaussures, s’habiller, s’acheter à manger ou faire son ménage, les personnes âgées ont une incapacité pour réaliser ces tâches. Il est donc indispensable qu’ils reçoivent leurs soins et services à domicile s’ils veulent continuer à résider dans leur habitation. C’est pourquoi, il est indispensable d’aménager et de sécuriser au maximum leur logement.

    QUELS SONT LES RISQUES AU QUOTIDIEN?

    Plus on vieillit, plus la vue et l’ouïe baissent. Les capacités physiques s’atténuent et peuvent avoir comme conséquences des accidents qui sont capables d’impliquer des traumatismes physiques et psychologiques conséquents. La chute, chez les personnes âgées, est de loin l’accident le plus fréquent, et ses conséquences peuvent s’avérer très graves. La plupart du temps, la chute résulte d’un mauvais aménagement de la résidence.

    UNE PERSONNE ÂGÉE PEUT EN EFFET

    • Tomber en grimpant sur une chaise ou un escabeau pour attraper un objet difficilement accessible ou trop lourd,
    • glisser (sur du parquet, dans la baignoire),
    • trébucher sur un obstacle (un meuble ou une plante dans le passage, des fils électriques par terre, les bords d’un tapis mal fixé),
    • ou tout simplement perdre l’équilibre sans pouvoir se rattraper. Toutefois, pour éviter et prévenir la chute, il est possible d’avoir recours à des aménagements spécifiques et des adaptations du logement.

    POUR ÉVITER LA CHUTE

    Si l’on souhaite écarter tout accident, il est important d’aménager son habitation en sécurisant l’entrée, et en prenant soin à ce que la circulation de la personne ne soit pas gênée par d’éventuels obstacles. Il faut aussi veiller à ce que les équipements de la maison ne se transforment pas en éléments dangereux. Parfois, de simples conseils suffisent à sécuriser son habitation sans être obligé d’avoir recours à du « matériel médicalisé ». En ayant une meilleure maîtrise de son environnement, la personne âgée sera plus autonome et mieux protégée.

    FACILITER LA CIRCULATION

    Il est important de ne pas rendre encombrés les axes et les lieux de passage. Il faut avant tout faciliter la circulation entre chaque pièce. C’est pourquoi : il ne faut pas privilégier les petits meubles, les plantes vertes ou les objets situés dans les lieux de passage. Car, ils peuvent faire trébucher la personne âgée. De plus, il faut éviter que les fils électriques du téléviseur dépassent. Tout comme pour les lampes et le téléphone, les fils doivent être fixés au mur ou dans des range-fils.

    ÉVITER LES SOLS GLISSANTS

    Pour éviter les accidents, notamment les chutes, il est préférable d’éviter les sols glissants, comme le carrelage ou le parquet. C’est pourquoi, l’utilisation de la moquette est privilégiée dans toutes les pièces de l’habitation, y compris pour la salle de bain et les escaliers. Si des revêtements glissants existent déjà et qu’il n’est pas possible de les changer contre de la moquette, il est toutefois possible de les recouvrir de tapis antidérapants. Il est conseillé pour ce qui est des tapis, carpettes ou paillassons, de les fixer au sol avec de l’adhésif double face. Il ne faut surtout pas utiliser les descentes de lit. Pour ce qui est de la salle de bain, des tapis antidérapants ou de grosses pastilles peuvent être déposés dans le fond de la douche ou de la baignoire. Ils évitent ainsi de glisser.

    MULTIPLIER LES POINTS D’APPUI

    Une personne en perte d’autonomie peut éviter de chuter si elle a à sa disposition des points d’appui pour pouvoir se relever, s’appuyer ou se reposer. Par points d’appui on entend l’installation de barres dans différents points stratégiques de la maison ou de l’appartement, notamment dans la salle de bain et les toilettes. Grâce à ces barres, la personne âgée peut s’équilibrer ou s’appuyer dessus en cas de chute. Sinon, pour maintenir son équilibre, elle peut aussi avoir recours à une canne, ou faire installer des rampes d’escalier.

    ÉVITER LES RANGEMENTS DIFFICILES D’ACCÈS

    Au sein de son habitation, la personne âgée doit veiller à bien ranger les ustensiles ou les objets qu’elle utilise le plus à des endroits spécifiques où ils sont à portée de main. Il faut éviter au maximum qu’elle ait recours à une chaise ou un petit escabeau pour attraper quelque chose.

    ÉVITER LES ZONES D’OMBRE

    Pour toujours voir clair, il est nécessaire que l’habitation soit au maximum lumineuse. Ainsi, il faut toujours songer à ce que les ampoules électriques fonctionnent bien, et préférer les ampoules de 75 ou 100 watts. Il faut aussi que durant la nuit, la maison possède des veilleuses éclairées. Cela permet de se repérer dans la pénombre.

    REVOIR CERTAINS ÉQUIPEMENTS « À LA HAUSSE »

    Pour que le quotidien de la personne âgée soit plus confortable et moins dangereux, il faut penser à rehausser certains équipements. La toilette qui doit être plus haute pour que l’on puisse s’y assoir plus aisément. Puis, il faut opter pour un siège de baignoire ou alors si c’est possible installer une douche avec un bac peu profond avec un écoulement qui se fait directement par le sol de la salle de bain. Souvent, l’accès à la baignoire ou au bac de la douche s’avèrent difficiles voire impossibles et dangereux. En outre, il est déconseillé d’utiliser des sièges trop profonds au risque de ne plus pouvoir se relever. Également, il faut préférer une literie haute ou bien un lit médicalisé à hauteur variable avec barrières, afin que la personne âgée puisse se lever et se coucher normalement. Enfin, les prises électriques doivent être à la même hauteur que les interrupteurs.

    SÉCURISER L’ENVIRONNEMENT

    Pour éviter de se cogner en cas de chute sur le coin d’un meuble, il faut recouvrir ce coin par un embout molletonné.

    N'hésitez pas à nous contacter pour plus d'information

FAQ

Nous joindre

Informations générales

Montreal

1896, rue Sainte-Catherine Est
Montréal, Québec, H2K 2H5

Courriel : info@codeviolet.ca
Téléphone : 514 370-SOIN (7646) - 1 855 343-SOIN (7646)
Télécopieur : 1 866 225-1692
Cartes de crédit Mastercard, Visa et AMEX acceptées.

Québec

3107, avenue des Hôtels
Sainte-Foy, Québec, G1W 4W5
Téléphone: 418 204-AIDE (2433)

Sherbrooke

116, rue Wellington Sud
Sherbrooke, Québec
J1H 5C7
Téléphone: 819 575-SOIN (7646)

Drummondville

50, rue Dunkin, bureau 201A
Drummondville, Québec, J2B 8B1
Téléphone: 819 390-2146

Ressources humaines

Courriel : emploi@codeviolet.ca
Téléphone : 514 370-SOIN (7646) - 1 855 343-SOIN (7646)
Télécopieur : 1 866 255-1692

Comptabilité

Courriel : comptabilite@codeviolet.ca

Téléphone : 514 370-SOIN (7646) - 1 855 343-SOIN (7646)
Télécopieur : 1 866 455-5112

Section professionnels de la santé

  • Évaluation

    • Évaluation des besoins du patient et de son environnement
  • Conseils

    • Sensibilisation du patient ainsi que des intervenants non professionnels concernant la maladie, ses symptômes et ses traitements (diabète, problèmes cardiaques, etc.)
    • Conseils au patient en rapport avec sa pathologie ou son handicap
    • Préparation du patient en vue d’une intervention
    • Recherche de signes de complication pouvant survenir chez un patient porteur d’un dispositif d’immobilisation ou de contention
  • Soins pour la situations complexes et instables

    • Soins par perfusion intraveineuse
    • Pose et surveillance de sondes et de cathéters ainsi que les soins qui y sont liés
    • Injections sous-cutanées, intramusculaires et intraveineuses
    • Administration entérale ou parentérale de solutions nutritives et surveillance adaptée
    • Soins de stomies
    • Aspiration des sécrétions d’un patient trachéotomisé
    • Surveillance de patients ayant fait l’objet de ponction à visée diagnostique ou thérapeutique
    • Réalisation et surveillance de pansements et bandages
    • Rinçage, nettoyage et pansement de plaies
    • Soins et surveillance d’ulcères cutanés chroniques
    • Soins pédicures pour les patients diabétiques
    • Accompagnement de fin de vie
  • Soins de base pour situations simples et stables

    • Rappel de prise de médicaments
    • Aide pour les transferts
    • Aide au lever, mobilisation, aide à la marche
    • Aide pour le bain, la toilette et l’habillage
    • Soins d’hygiène corporelle
    • Soins de bouche
    • Préparation et surveillance du repos et du sommeil
    • Entretien ménager léger (lessive, repassage, etc.)
    • Activités physiques et / ou cognitives
    • Préparation de repas légers
    • Accompagnements (sorties sociales et / ou rendez-vous médicaux)
  • Aides pratiques

    • Ergothérapie
    • Inhalothérapie